Brux’HELL, le 22 mars 2016

7484d277f3fd042afc82d31015080965

Seriously, What the hell?!

Mardi 22 mars 2016, une date qui nous a marqué et qui nous marquera probablement à jamais.

Il faut se l’avouer, rien ne sera dorénavant comme avant…

Tout au long de cette semaine, j’ai réalisé Ö combien cette vie était éphémère… Et le sentiment de sécurité aussi…

Nous sommes beaucoup à avoir jonglé entre le deuil, la tristesse et l’amertume, l’espoir et le déchirement.

Ce qui est tout à fait humain.

Tout au long de cette semaine, j’avais envie de dire plein de choses et peut-être même des conneries aux yeux de certains mais c’est le silence que j’ai choisi, non pas que je sois lâche de dénoncer quoi que ce soit, mais parce que je n’ai pas trouvé les mots ni la force d’écrire.

Dans ces moments là on ne sait plus quoi faire, tout devient relatif et on a qu’une chose en tête se rassurer que son entourage proche soit sain et sauf! Oui dans ces moments là on est égoïste et solidaire à la fois.

Au soir ou même au lendemain, on réalise à peine ce qui s’est passé.

On découvre les visages des personnes disparues et on est dans l’interminable attente…

Paix à toutes nos victimes et force & courage à toutes leurs familles, nos amies et à nos connaissances.

C’est le coeur déchiré mais plein d’espoir que j’ai décidé enfin de vous écrire aujourd’hui.

Rétrospective, Bruxelles le 22 mars…

C’est par un coup de téléphone du Maroc que j’ai appris les attentats de Zaventem…

Je me suis connectée et là ce n’est pas un attentat mais deux que j’ai appris.

En voyant Maelbeek, mon sang s’est figé.

Suis-je entrain de rêver? S’agit-il d’une erreur?…

Après confirmation, je vous laisse imaginer le stress, la tristesse et le sentiment d’insécurité qui s’est emparé de moi, de nous, de tout Bruxelles.

Bruxelles, Le jour d’après…

Toutes origines et toutes religions confondues, nous avons pleuré nos victimes.

Malheureusement, tout cet élan de solidarité a vite été interrompu ce dimanche par un élan de haine aussi dangereux que ce que nous avions vécu quelques jours auparavant.

Mais nous sommes décidés! C’est plein d’amour, d’espoir et de solidarité… que nous continuerons de bercer Bruxelles et toutes les villes du Monde.

23cf037bfdc1e6492038fb68df2d1ae2

Prenez soin de vous et de vos proches,

et à bientôt,

xoxo

PS: 

Après ce qui s’est passé ce dimanche et cette arrivée soudaine de fachos au centre de Bruxelles, alors que les plus braves d’entre nous appelaient à la paix… Restons vigilent!

Car il est clair que l’ennemi et le danger peuvent se présenter partout!

Je termine ce post en demandant poliment à toutes personnes se sentant un brin racistes de quitter mes réseaux sociaux, car ici je prône le vivre ensemble, l’amour, la paix et le partage…

Je n’ai pas de places pour ces bêtises dans ma vie, même virtuelle.

Partez en sachant que je ne m’excuserai pas pour mes origines, ni d’avoir un prénom qui sonne arabe et encire moins pour mes convictions qui n’ont strictement rien avoir avec toute cette barbarie.

Et sachez également que je continue d’être fière d’avoir un entourage toutes origines et croyances confondues qui continue à se respecter et à s’aimer malgré tout.

Peace & Love

 

4 thoughts on “Brux’HELL, le 22 mars 2016

  1. Bon courage ma belle. On a vécu la même chose il y a quelques mois. L’incrédulité laisse place au sentiment d’impuissance face au déférlement de haine. Ce qu’on peut faire à notre échelle c’est prendre soin de notre coeur pour ne pas y laisser entrer cette haine justement. Agir le moieux possible envers soi même et envers les autres. Avoir une attitude digne en toute circonstance. Je pense fort à toi! bisous

    1. Ton message me touche ma belle, un grand merci pr tes motss tout au long de cette semaine, eh oui malheureusement on s’y attendait ici aussi e ainsi fut fait.
      Gardons espoir malgré tout.
      Khir inchallah pour tous.
      Gros bisous ma copine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.